Quand vous avez la chance de passer des vacances dans le Languedoc il faut en profiterpour faire le canal du midi à vélo. Les gîtes du domaine de Puychene sont très proches du canal : c’est idéal idéal pour courir ou pour pédaler. En cette belle journée de septembre nous voulions, en partant de Saint-Nazaire d’Aude, rejoindre la mer Méditerranée. Septembre est vraiment le mois idéal pour nous rendre visite.

Nous sommes passés par Le Somail et ses restaurants bordant le canal du Midi, pour prendre la direction de Béziers. Du haut de nos vélos nous avions tout notre temps pour admirer les ponts au-dessus des rivières, les écluses et les vignes qui étaient partout autour de nous.

Pour atteindre Narbonne puis l’île Sainte-Lucie nous avons laissé le canal du Midi pour le canal de jonction puis le canal de la Robine qui va jusqu’à la mer. C’est toute l’histoire de la Narbonnaise que nous suivons. Pour franchir la rivière Aude, nous avons dû emprunter un incroyable pont de chemin de fer très ancien et très rouillé. C’est le lieu où les deux canaux mélangent leurs eaux avec la rivière qui a donné son nom au département.

Le chemin de halage est vraiment très agréable jusqu’à Narbonne. Nous y faisons une pause très agréable sur la magnifique place de l’Hôtel de ville. Nous traversons la ville puis rejoignons l’écluse de Mandirac avec ses rizières avant de nous retrouver au milieu des étangs. Paysage un peu surréaliste avec de nombreux oiseaux sur l’étang de l’Ayrolle. Nous croisons de nombreux cyclistes car le temps est magnifique. Nous filons jusqu’à la mer méditerranée pour déjeuner et se baigner. On se croirait en été.

Mais le temps passe trop vite. Nous devons déjà penser à rentrer. Nous n’oublierons jamais cette sortie de 90 kilomètres le long du canal du midi à vélo dans le sud de la France.

Article précédent
Du domaine de Puychene à Carcassonne
Menu