Du domaine de Puychene à Carcassonne

Il n’est pas possible de louer une maison de vacances proche de Narbonne sans visiter ce joyau classé par l’UNESCO. Il n’y a que quelques kilomètres pour aller du domaine de Puychene à Carcassonne.

Mais ce jour là était très particulier car toute la France était sortie d’une période de confinement de 2 mois et le Languedoc se réveillait lentement d’un long sommeil. Après avoir suivi le canal du Midi et les villages de Ventenac, Paraza, Roubia nous avons rejoint l’autoroute de Toulouse pour arriver rapidement dans une cité sans aucun touriste… la cité pour nous seuls !

Nous avions rendez-vous avec un personnage incroyable tour droit sorti d’un livre d’histoire… Jean-François Vassal, en tenue médiévale, nous a accueilli au Centre d’Histoire Médiévale Vivante situé en plein cœur de la cité dans une maison ancienne. Son idée ? Faire de l’histoire autrement en voyageant dans le temps. C’est donc en tenue médiévale et la hache à la main qu’il nous a escorté dans les petites rues et au pied des remparts. On imagine la vie au moyen-âge avec ses odeurs, ses couleurs, ses soldats, ses dangers.

La cité est depuis des siècles un lieu stratégique et les fortifications romaines sont encore bien visibles. C’est une ville qui a été sans cesse construite, agrandie, abîmée, restaurée. Elle aurait pu disparaître. Notre chevalier connaît la longueur des remparts, le nombre de tours et de puits, il nous fait frémir en évoquant le chevalier noir qui était sans pitié, les massacres d’innocents, la violence des combats et le poids des armes… il évoque l’art de la guerre et la chevalerie qui est devenu un art de vivre pour lui. Avec des volontaires désignés il nous montre le maniement de l’épée, de la lance, du bouclier, du casque, de la cote de maille, si lourde… quelle époque dangereuse ! Merci à notre chevalier. Ce voyage du domaine de Puychene à Carcassonne valait la peine !

Article précédent
Maisons de vacances narbonnaises
Article suivant
Canal du midi à vélo
Menu